HiStOiReS GeOrGiEnNeS
VOYAGES D'UN PARISIEN EN GÉORGIE : KAKHÉTIE (SIGHNAGHI, UJARMA, ALAVERDI, KISTAURI), IMÉRÉTI (UBISA, SHROSHA)


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Derniers articles

TOAST GÉORGIEN (nov. 2013)
'LA VOIX DE ROUSTAVELI" de IRAKLI ABACHIDZE (1960) (nov. 2013)
"LA NUIT ET MOI", de GALAKTION TABIDZE (1892-1959)
UBISA (1) (Géorgie) (11.10.2013) (11 PHOTOS)
UBISA (2) (Géorgie) (11.10.2013) (12 PHOTOS)
MAÏS, GRENADES ET KARALIOKI (Kistauri) (Kakhétie, octobre 2013) (14 PHOTOS)
CHÂTRONS LES COCHONS ! (Kistauri) (Kakhétie, octobre 2013) (13 PHOTOS)
ALAVERDI ou de l'UBIQUITÉ (Kakhétie, octobre 2013) (13 PHOTOS)

La carte des lieux visités



Rubriques

A1. LITTERATURE
A2. POEMES
A3. POESIE GEORGIENNE
A4. RECIT
B. HISTOIRE, POLITIQUE
C. GEOGRAPHIE
D. LANGUES
E1. THEATRE, DANSE
E2. MUSIQUE
E3. ARCHITECTURE
E4. PEINTURE, SCULPTURE
F1. EGLISE ORTHODOXE
F2. AUTRES RELIGIONS
G. MANGER, BOIRE
H. VIE RURALE

Sites favoris

http://vagabonder.uniterre.com
http://inde.uniterre.com
http://inde.uniterre.com
http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com

Newsletter

Saisissez votre adresse email

FORTERESSE D'UJARMA (Kakhétie, octobre 2013) (12 PHOTOS)

 

 

 

 

 

 

FORTERESSE D'UJARMA

 

 

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

Cette cité forteresse a connu des jours meilleurs.

Capitale de la Kakhétie au IVème siècle, elle n'est plus qu'une ruine.

 

 

 

 

 

Depuis la route, un sentier grimpe à travers bois, jusqu'à la tour principale.

Selon les chroniques géorgiennes, la cité forteresse d'Ujarma est fondée par le roi Asparug au IIIème siècle après J.-C.

Économiquement et stratégiquement de plus en plus importante, la cité devient le centre politique de la Kakhétie au IVème siècle après J.-C.

 

 

Dans la seconde moitié du Vème siècle, durant le règne de Vakhtang Gorgasali, Ujarma devient cité royale.

Son système de défense est complexe.

Elle possède des quartiers d'artisans et de marchands.

Le roi Vakhtang fait de la cité une place forte de ses batailles contre les Perses.

Combattant une armée d'invasion perse, il est blessé mortellement et meurt à Ujarma.

 

 

 

2

 

 

 

La cité forteresse comprend des forteresses haute et basse. Je ne visite que la citadelle, car mes amis m'attendent dans leur voiture, en bord de route.

J'espère revenir pour voir la ville basse et les environs.

 

 

 

 

 

 

 

Le palais royal tenait dans une tour de trois étages avec un cellier de vin, un caveau et une prison.

 

 

 

 

 

On surveille aisément la vallée de l'Iori, pour se défendre contre une attaque ou une invasion :

 

 

 

 

La forteresse est renforcée par des tours rectangulaires.

Les deuxième et troisième étages servent de résidence pour les gardes.

 

 

 

3

 

 

 

Au IVème siècle après J.-C., on érige à Ujarma une des premières Croix dans le pays récemment converti au christianisme.

 

 

 

 

L'église de la Sainte Croix (Jvari Patiosani), très massive, est accessible par un petit pont de pierres.

 

 

 

 

 

Je découvre ensuite l'entrée d'une crypte, à la base de l'église. 

 

 

 

 

 

Une icône de Saint-Georges orne la porte d'entrée :

 

 

 

 

 

 

 

4

 

 

 

Ujarma est détruite par les Arabes au Xème siècle.

Au XIIème siècle, le roi Georges III la reconstruit.

Mais au cours des siècles suivants, Ujarma perd de son importance stratégique. 

 

 

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Lien

Publié à 08:28, le 27/10/2013 dans B. HISTOIRE, POLITIQUE, Ujarma
Mots clefs :